Triathlon de Woippy : une première édition en trombe

Pour ce premier triathlon de Woippy, les organisateurs ont prévu un parcours qui a su satisfaire autant les coureurs expérimentés que ceux qui participent à leur premier événement de ce type. Il s’est tenu le dimanche 22 Mai sur le site de Woippy-plage.

En 2016, les sports d’endurance ont la cote en Moselle, plusieurs événements se lancent avec un succès immédiat. Après le Trail du Graoully le 3 Mars à Woippy et le triathlon de Thionville le 15 Mai, le triathlon de Woippy assure la continuité de la saison. Cela correspond à la volonté des organisateurs qui ont pour ambition d’établir un triathlon sur le site de Woippy-plage depuis le 10km de la Course des Fraises l’année dernière.

Face à la pénurie de triathlons dans le pays messin, les organisateurs, Jérôme Rougel et Camille Humbert, licenciés à Metz-Triathlon (et cofondateurs d’Abso SPORT) ont décidé d’organiser le triathlon de Woippy. Ils ont bénéficié d’un soutien logistique et procédural important de la part de la ville de Woippy ainsi que de leurs nombreux partenaires qui leur ont permis d’organiser l’événement en un an. L’événement se veut festif tout autant que sportif : plusieurs groupes de musique étaient présents sur place et différentes animations étaient proposées.

Découverte et performance

Pour sa première édition, le triathlon de Woippy s’adapte à tous les profils avec deux formats jeunes et une distance XS ouverte aux entreprises. L’équipe d’organisation veut offrir une épreuve exigeante aux triathlètes aguerris tout en évitant l’élitisme de la performance avant tout.

Triathlon de Woippy
Triathlon de Woippy – Les distances proposées

Le format XS est un format découverte, des prix sont distribués non pas à ceux qui réalisent le meilleur temps mais par tirage au sort. Plus de 450 participants se sont inscrits avec 200 triathlètes qui ont pris le départ du plus long format proposé, le M.

Un tracé à la hauteur

Les participants du parcours M du triathlon de Woippy doivent venir à bout de 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.

Deux boucles et puis s’en vont

La phase de natation a lieu en deux boucles identiques avec une sortie à l’australienne. Entre les deux boucles les nageurs courent sur la plage de Woippy pour revenir au point de départ de la boucle. La météo a un rôle prépondérant puisque la température de l’eau est surveillée de très près : si la température est trop faible, l’épreuve de natation doit être annulée. Bien heureusement pour les coureurs et l’équipe d’organisation, l’épreuve de natation a pu se dérouler comme prévu.

Ascension cycliste

Pour le parcours vélo, les triathlètes affrontent un parcours de 40 km avec 703 m de dénivelé positif. Le tracé commence avec une phase de transition de 1,8 km entre le site de Woippy-plage avant de rejoindre le point de départ des trois boucles de 12,1 km à achever avant de retourner sur le site de Woippy-plage (transition retour de 1,8 km également) pour commencer la course à pied. Découvrez le parcours cycliste dans la vidéo ci-dessous :

Les 10 km de course à pied commencent et prennent fin sur le site de Woippy-plage et sont courus en deux boucles identiques. L’arrivée se fait au bord du lac à proximité du parc à vélo au bord du lac face à une foule conséquente qui n’a pas manqué d’encourager les triathlètes sur les derniers mètres.

Pour en savoir plus sur le triathlon de Woippy, visitez leur site ou consultez leur page Facebook.

Vous pouvez consulter les résultats ici.

On vous laisse en compagnie d’Hervé Santerre pour un témoignage de première main. Si vous avez couru le triathlon de Woippy, n’hésitez pas à donner votre avis grâce au formulaire situé à droite.

En quête d’un défi à la hauteur de votre forme olympique ? Essayez l’Embrunman, le triathlon des titans.

Le témoignage d’Hervé Santerre, coureur du triathlon M

Triathlon de Woippy
Triathlon de Woippy – Hervé Santerre

Un entraînement grandeur nature

Ce dimanche 22 mai était une date importante pour moi personnellement. En effet victime d’une maladie rare il y a un an jour pour jour c’était pour moi le retour aux « affaires » et je me présente sur cette première édition du triathlon de Woippy décontracté mais surtout HYPER heureux d’être de retour et compétiteur ! Le travail est derrière moi, je suis confiant j’ai fait ce qu’il faut. Je suis là pour mettre de la vitesse dans ma préparation au triathlon longue distance de Deauville qui aura lieu le 5 juin prochain.

Cette course tombe donc comme une évidence. À domicile en plus pour la première de mes potes organisateurs de cet événement… Bref tout y est pour passer une superbe journée.

Il est midi quand je dépose mes deux petites têtes blondes chez ma gentille nounou qui a accepté une garde supplémentaire pour que leur papa puisse s’exprimer sans stress. Je me présente sur le site pour 12h30 par le chemin habituel venant de Marange Silvange. La route est fermée mais la police est sur place pour aiguiller les concurrents, je cherche le parking. Des policiers nous ouvrent la route pour ne laisser passer que les concurrents sur le parking de la course ! Alors là c’est la grande classe pour une première !

À vos marques

Parking d’entreprise à 200 m de la course, je descends tranquillou chercher mon dossard et la banane jusqu’aux oreilles en croisant tous les amis présents et tellement heureux d’être là ! La météo se gâte. D’habitude elle me sabre le moral mais là elle n’aura pas raison de ma bonne humeur ! Votre licence s’il vous plait, veuillez signer ici, pour moi ce sera dossard 421 le marqueur au parc à vélo n’attendais que moi… Et oui le 4-21 finit toujours au bistro.

Les automatismes reviennent vite, je check mes affaires. Bien sûr comme j’arrive souvent le dernier dans le parc, une barrière de chantier fera l’affaire. Oui mon côté ours n’aime pas se mélanger longtemps à l’avance avec tous ces athlètes au regard interrogeant d’avant course 🙂

Une phase de natation rondement menée

Combi enfilée, il pleut m’en fout suis à l’abris, premier pas dans le plan d’eau oui oui on a pied. Grosse odeur de vase et eau pas très limpide beurk mais là encore ce détail n’entame pas ma joie. Quelques tours de bras pour faire monter le cardio, je retrouve mon sparring partner, mon fidèle Yaya. Nous nous mettons en première ligne, confiants au vu des derniers entraînements dans le milieu aquatique. Le départ est donné, quelques coups et vite dans le rythme normal c’est un tri je fais ma place et les appuis sont pas mauvais première bouée OK. Deuxième a tient des concurrents devant moi court sur l’eau …

Ah bah oui on a pieds mais je ne prends pas cette option. Je plie plus le coude et continue à nager. Dernière bouée et sortie à l’australienne top elle est longue j’aime, je mets les lunettes sur la tête car un peu d’eau dedans après un coup de coude à la sortie de l’eau. Mon yaya juste derrière me glisse « ça bataille » auquel je ne réponds pas car un peu cardio. Dans ma tête, je me dis que c’est bon signe : on est bien placé. Retour dans l’eau je suis dans les 15 et je sortirai de l’eau en 22’08 à cette même place une natation à mon niveau malheureusement pas encore de top 10 mais je suis au contact.

Triathlon de Woippy

Petite fatigue à la mi-course

Le vélo, la météo me font comprendre direct qu’il va falloir faire attention et modérer les watts, je connais bien le parcours et oui ce sont mes routes d’entraînements, mais direct je sens que je ne pas de jambes et M….. Bon je m’affole pas évidemment pas assez de compétition dans les pattes. Ils sont plus habitués, je laisse passer la crise. À la fin du premier tour ça revient un peu et ne fera que revenir correctement dans le troisième. Je m’alimente en me disant que peut être les jambes avaient besoin et prends deux gels en me disant reste au contact et envoi à pied !

Retour en tête à pied

Fin de parcours vélo en 1H19’29 à la 16e place déçu du vélo car cette année avec mon coach Cyrille Eple on avait mis l’accent sur cette discipline tant pis la fin du vélo montre également que je suis programmé pour du long et me laisse sur une bonne impression pour le 5 juin.

Et maintenant il faut courir, ça tombe bien j’aime et j’espère bien que cette fois les jambes seront là ! Dès le début je me sens bien j’ai une bonne foulée et je cours aux sensations au bout de 2 km je tempère. Je suis parti un peu trop vite mais les encouragements des amis y sont pour quelque chose ! Je garde quelques adversaires en point de mire et attend le bon moment pour accélérer.

Première boucle c’est bon je connais le parcours j’ai mes repères. Je peux accélérer encore j’en ai sous le pied au km 7 je passe le 9e concurrent me voilà dans le top 10. 200 m plus loin un homme fort revient sur moi je m’accroche mais le rythme est trop soutenu et a 1500 m de l’arrivée je suis obligé de gérer pour assurer cette belle place qui me satisfait pleinement pour mon retour et avec le sentiment du travail accompli. Je passe la ligne avec beaucoup d’émotions et tous ces mauvais moments d’une année entière derrière moi HEUREUX !

Félicitations Hervé  pour son top 10

Mon temps final est de 2H27’45 pour une 10e place.

A l’arrivée je salue les copains et les organisateurs qui nous ont vraiment gâtés pour cette première. Tout était parfait les bénévoles TOP toujours le petit mot qui va bien. Un grand MERCI à tous et bien sûr à l’année prochaine !

Hervé

Un grand merci à Eric Legrand pour ses superbes photos : cliquer ici pour accéder à sa page Facebook ou là pour son book.

Triathlon de Woippy : une première édition en trombe Click To Tweet

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec les boutons ci-dessous et le bandeau ci-dessus : pour chaque partage, l’écureuil de milepaKr gagne une noisette ! Vous l’avez couru ? Donnez votre avis dans le formulaire à votre droite.

Donnez votre avis sur cette course

Plus d’informations sur le site de l’organisateur

Avis des coureurs

3 avis ont été recueillis

Impression Générale:4 Stars (4 / 5)
Ambiance:4.33 Stars (4.33 / 5)
Organisation:4 Stars (4 / 5)
Respect de l'environnement:4 Stars (4 / 5)

Mathieu : Une découverte du triathlon dans une ambiance exceptionnelle, un bon moment avec tout l’équipe ! Belle initiative de proposer des formats adaptés aux entreprises avec tout le matériel nécessaire.

Vincent : Premier M, des bénévoles dévoués et dispos, un bon parcours et surtout du plaisir !

1 commentaire

  1. Paul
    at 4:16

    Il était temps de profiter du site de Woippy-plage pour organiser un triathlon d’envergure. Je n’ai pas pu m’y rendre cette année mais j’y serai sans faute l’année prochaine

Partager

Triathlon de Woippy